Les sas vélo encore mal respectés  

 

 

Les sas vélo, qui permettent au cycliste de se positionner en tête de la ligne de feux en attendant le passage au vert,  ne sont toujours pas respectés par beaucoup d’automobilistes, qui les ignorent et s’arrêtent dessus. On apprécie de voir de plus en plus de sas à Angers, en espéra

nt que leur multiplication va les imposer dans le paysage urbain, et surtout dans les têtes. Les sas vélo sont là pour améliorer la sécurité

des cyclistes en augmentant leur visibilité au moment du passage au vert et en leur permettant de se positionner correctement pour tourner à gauche. L’automobiliste fautif risque une amende de 135€, exactement comme s’il était passé au rouge.